27.9.13

Cari à la courge, aux pois chiches et au lait de coco

J'avoue d'emblée mon crime: voilà, j'ai "volé" cette recette dans une revue en attendant mon rendez-vous chez la coiffeuse dernièrement...c'était une revue de 2010, ce n'est pas trop pire non?! Au moins, ce n'était pas une revue récente...! Hi,hi,hi! ;-)

J'ai craqué devant la photo dans la revue du Coup de pouce et je n'ai pas su y résister très longtemps. J'ai réalisé récemment celle-ci dans ma cuisine, mais j'ai modifié les épices, je n'ai pas mis du beurre d'arachide, mais de la pâte de tomate et je n'ai pas utilisé non plus la pâte de cari douce du commerce, mais la mienne que j'avais fait congeler en surplus dû a une précédente recette le mois dernier.

Je vous publie donc la recette telle que réalisée chez moi. Pour la version de la revue, cliquez ici!  Si vous aimez les caris végétariens, vous serez absolument charmés par celui-ci. Il est divin et goûteux à souhait! Bien entendu, vous n'oublierez pas le pain naan puisqu'il est approprié avec cette belle recette en sauce.

2 tasses de courge musquée de type butternut) pelée, coupée en cubes
2 tasses de pommes de terre pelées, coupées en cubes
1 boîte de pois chiches, égouttés et rincés (19 oz/540 ml)
1 c. à tab d’huile végétale
1 oignon haché
2 gousses d'ail hachées finement
1 c. à tab (1 c. à thé) de gingembre frais moulu, haché finement
3 c. à tab de pâte de cari douce ** voir en bas de la recette**
1 c. à thé de cumin
1 c. à thé de coriandre moulu
1 boîte de lait de coco léger (14 oz/400 ml)
1 tasse de bouillon de légumes
2 c. à soupe comble de pâte de tomate
1/4 c. à thé de sel
2 tasses de feuilles de bette à cardes ou d'épinards, parées et coupées en lanières, tassées
1 tasse de petits pois surgelés
2 c. à tab  de coriandre fraîche, hachée (facultatif)

Mettre la courge, les pommes de terre et les pois chiches dans une grosse casserole et faites revenir 4 à 5 minutes dans un peu d'huile d'olive. Réserver. Dans un grand poêlon, ajouter l'oignon, l'ail et le gingembre et cuire, en brassant de temps à autre, pendant environ 7 minutes ou jusqu'à ce que l'oignon soit légèrement doré.

Ajouter la pâte de cari et les épices et poursuivre la cuisson, en brassant, pendant environ 1 minute ou jusqu'à ce que la préparation dégage son arôme. Remettre dans la casserole la courge, les pommes de terre et les pois chiches, ajouter le lait de coco, le bouillon de légumes, la pâte de tomate et le sel et mélanger. Porter à ébullition puis réduire le feu, couvrir partiellement et laisser mijoter environ 30 à 45 minutes.

Ajouter la bette à cardes (ou les épinards) et les petits pois et mélanger. Cuire 5 minutes de plus. Au moment de servir, parsemer chaque portion de la coriandre.

Pâte de cari douce (source: trois fois par jours)

** Faites congeler le reste de la pâte de cari**

1 gros oignon, haché grossièrement
2 c. à soupe de beurre
2 gousses d’ail, hachées
1/2 tasse de yogourt nature
1 c. à soupe de gingembre frais, râpé (ou 1 c. à thé de gingembre, moulu)
2 c. à thé de curcuma
1 c. à soupe de garam massala
1 c. à thé de cumin

Dans une poêle, faire dorer l’oignon et le mélange d’épices une dizaine de minutes. Ajouter l’ail puis continuer la cuisson quelques minutes.Verser le mélange dans un bol, y ajouter le yogourt puis bien mixer à l’aide d’un pied mélangeur, jusqu’à l’obtention d’une texture de pâte onctueuse.

Imprimer la recette

25.9.13

Brioche au lait concentré

Comme je vous aie parlé dans mon dernier article de la semaine dernière, on m'a offert de tester et de vous parler de 4 farines différentes de la compagnie Robin Hood. Pour la deuxième recette choisie, j'y suis allée avec un peu de boulange, car ça faisait quelques semaines que je n'avais plus mit les mains à la pâte (quelques semaines...heu...1 semaine dans mon cas maximum hi,hi!) et j'adore la brioche pour le déjeuner!

J'ai choisi la farine combinée Nutri Le goût de la farine blanche pour réaliser celle-ci. En plus d'être composée de farine blanche non blanchie, elle contient également des fibres de bale d'avoine donc elle est une excellente source de fibres (on n'en a toujours besoin pas vrai?!).

Finalement, pour parler de la brioche (on ne va pas l'oublier quand même!) c'est un super de beau coup de cœur (encore un, je sais!). Une mie fine et aérée, sucrée juste ce qu'il faut et un petit goût de beurre, franchement, c'est totalement divin et absolument craquant pour débuter la journée. J'ai déniché cette recette sur le blog de On nem, on riz.
350 gr (2 1/4 tasses) de farine tout usage ou farine Nutri Le goût de la farine blanche

15 cl (150 ml) de lait concentré non sucré (de marque Carnation)
1 œuf
70 gr (1/3 tasse) de beurre
60 gr (1/3 tasse) de sucre
1,5 c à café de sel
15 gr de levure fraîche (2 1/4 c. à thé levure pour robot boulanger)



Placez dans la cuve de votre MAP, les ingrédients suivants dans l’ordre :
 
lait concentré
beurre

œufs battus

sucre

sel

farine

levure
 

Attention, le sel et la levure ne doivent surtout pas être en contact !!!

 

Programmez ensuite votre MAP sur "Pâte".Une fois le programme terminé, sortir le pâton et le façonner comme vous le souhaitez. Laisser gonfler 1h sous un linge humide. Préchauffer le four à 180°c (350 F). Dorer avec un peu de lait sucré et cuire la brioche 20 à 25 minutes.

19.9.13

Red cheesey pull-appart bread et cuisson du pain à la cocotte

Il y a quelques mois de cela, on m'a approchée afin de me demander si je serais prête à tester de nouvelles farines de la compagnie Robin Hood. Je n'allais certainement pas dire non vu le nombre de farine que je peux passer dans ma cuisine! Quel plaisir de découvrir à ma porte tout récemment 4 gros sacs de farine soit la plus populaire, la farine tout usage ainsi que 3 nouvelles sortes soit la farine combinée Nutri Robin Hood Oméga-3 et fibres, la farine combinée Nutri Robin-Hood sans gluten et finalement la farine combinée Nutri Le goût de la farine blanche.

Je vous parlerai plus longuement de ses 3 nouvelles sortes de farine au fur et à mesure que je publierai des recettes avec celles-ci. Mais pour débuter, j'ai choisi d'y aller avec la tout usage, celle qu'on peut utiliser partout, partout, partout (ou presque!).

L'année dernière dans la cuisine de mon amie d'outre-mer Virginie, j'avais remarqué ce drôle de pain avec un nom interminable et j'avais craqué devant ses photos et la liste des ingrédients plus qu'appétissantes. Ça me semblait tellement divin et original cette manière de farcir son pain et d'en prélever un petit carré à la fois pour le manger, miam! Puis j'ai oublié (un petit bébé étant arrivé l'automne dernier, j'avais la tête ailleurs). Voilà donc que dernièrement, je suis retombée dessus en farfouinant dans son beau blog et je n'ai pas attendu très longtemps afin de le réaliser dans ma cuisine. Dois-je spécifier que ce fût un coup de coeur? Eh bien OUI! Un autre! p.s. j'aime ça les coups de coeur moi! ;-)

350g (2 1/2 tasses) de farine tout usage
23cl (230 ml) d'eau
2 cuillères à café de sel
1 sachet (2 1/4 c. à thé) de levure de boulanger déshydraté

Garniture

1 boule de mozzarella
1 douzaine de feuilles de basilic
30g de beurre
3 quartiers de tomates séchées
3 poivrons rouge grillés
2 gousses d'ail
3 cuillères à soupe de parmesan râpé
2 cuillères à soupe de pignons légèrement grillés
Poivre

Préparation du pain

 Version MAP:

Verser dans la machine à pain les ingrédients dans l'ordre suivant: eau, farine, sel et levure. Mettre en marche sur le programme "pâte seulement". 
  
Version Kitchenaid et cuisson dans une cocotte au four:

J'ai utilisé ici une petite cocotte en fonte ronde de diamètre 20cm. Verser la farine, le sel et l'eau dans le bol du robot. Mélanger avec le crochet pétrisseur pendant 3 minutes à vitesse 1. Ajouter la levure et poursuivre le pétrissage à vitesse 2 pendant 5 minutes.

Découper un disque de papier sulfurisé à la taille de la cocotte. Beurrer et fariner le disque et les bords de la cocotte. Déposer le pâton au fond de la cocotte (fariner ses mains pour prendre la pâte). Couvrir et laisser lever pendant 1h30.

A la fin de la levée, badigeonner la pâte avec un pinceau trempé dans du lait et saupoudrer de farine blanche. Inciser et enfourner à 240°C (460 F) pour 45 minutes sans préchauffage avec le couvercle fermé (ne pas l'ouvrir en cours de cuisson et surveiller la cuisson car cela pourrait être moins). Laisser refoidir le pain sur une grille.

Garniture
 
Préchauffer le four à 180°C. Mettre dans le mixer les tomates séchées, le basilic, l'ail, le parmesan, les pignons et un peu de poivre. Mixer puis ajouter le beurre et mixer à nouveau (éviter de faire une pâte lisse et laisser quelques morceaux). Couper le pain en tranches (sans aller jusqu'au bout) dans un sens environ tous les 1 cm1/2. Répéter l'opération dans l'autre sens (on obtient des petits carrés sur le dessus). Fourrer le pain dans un sens avec le beurre parfumé et dans l'autre avec la mozzarella coupée en tranches. Mettre dans le four à 180°C (350 F) pendant 15 minutes environ.

17.9.13

Pois chiches croustillants

Vous aimez grignoter et vous cherchez toujours un petit quelque chose à vous mettre sous la dent dès qu'une petite fringale se pointe?! C'est mon cas. J'aime grignoter, mais santé puisque je ne suis pas très croustilles et autres trucs pas très sains en règle générale. J'ai déniché mon MÉGA bonheur dans la cuisine de Maya et quel succès auprès de toute ma petite famille, wow, du jamais vu! Ses petits pois chiches épicés et relevés parfaitement auront fait fureur, un beau coup de coeur gustatif! C'est à réaliser encore et encore tellement on a adoré. À tester chez vous également, vous adorerez! Un gros merci ma chère Isabelle du partage! :-)
1 boîte de pois chiches, rincés et séchés
2 c. à table d'huile d'olive
1/2 c. à thé de sel marin
1/2 c. à thé de poivre moulu
1/2 c. à table de poudre de chili
1/4 c. à thé de cumin moulu
1/4 c. à thé de paprika fumé
1/4 c. à thé de poudre d'oignon
1/4 c. à thé de poudre d'ail
1/8 de c. à thé de piment de cayenne

Préchauffer le four à 350°F (180 C). Dans un bol, mélanger tous les ingrédients excepté les pois chiches. Ajouter les pois chiches et les enrober du mélange d'épices Étendre le tout sur une plaque avec papier parchemin. Enfournez pour environ 40 à 50 minutes, jusqu'à la consistance désirée. S'il y a des restes, conservez au réfrigérateur. Ça se mange aussi bien tiède que froid!

Imprimer la recette

12.9.13

Couscous de légumes et pois chiches à la mijoteuse

Deux recettes de Ricardo en une semaine et pourtant elles n'ont pas du tout été réalisées en même temps. J'ai eu envie de ma mijoteuse avec les températures fraîches que nous avions, mais qui nous ont quittés pour un court laps de temps... je sais que le temps plus frais reviendra et que vous pourrez également sortir la vôtre, car qu'y a-t-il de meilleur qu'un bon plat bien réconfortant par temps frais et, de plus, sans viande!

Ben oui! Je cuisine encore végétarien dans ma cuisine 1 fois par semaine depuis le début de l'année, mais j'avoue avoir fait entorse à ma règle au cours de la période estivale, car je voulais me faire plaisir avec mon barbecue et DE LA VIANDE et de la VOLAILLE également! Ah,ah! ;-)

Vous savez certainement comme moi qu'il y a plusieurs plats qui sont meilleurs réchauffés le lendemain (style les mijotés) mais celui-ci en fait partie. Avec son petit mélange d'épices rehausseur de saveurs, il saura égayer vos papilles et faire plaisir à tous les membres de votre famille et cela même s'il n'y a pas une once de viande! J'aime!!


2
2 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à thé de curcuma moulu
1 c. à thé de cumin moulu
3 tasses d’eau (chez moi bouillon de légumes)
1 boîte de 398 ml (14 oz) de tomates en dés
1 boîte de 398 ml (14 oz) de pois chiches, rincés et égouttés
5 carottes, pelées et tranchées
2 rabioles, pelées et coupées en 6 quartiers chacune
2 poivrons de couleurs variées, épépinés et coupés en cubes
1 petit rutabaga, pelé et coupé en cubes
2 courgettes, coupées en demi-rondelles
1 c. à soupe de miel
1 c. à soupe de harissa (chez moi 1 c. à thé sambal olek)  
1/4 tasse de coriandre fraîche ciselée
Sel et poivre

Couscous

2 1/2 tasses de couscous moyen
1 c. à soupe d’huile d’olive 

Pour le mijoté de légumes

Dans une grande poêle, dorer les oignons dans l’huile. Ajouter l’ail, les épices et poursuivre la cuisson 1 minute. Transvider dans la mijoteuse et ajouter le reste des ingrédients à l’exception de la coriandre. Bien mélanger. Saler et poivrer. Couvrir et cuire à température élevée (High) 5 heures (chez moi 6h à 6h30).

Pour le couscous

Au moment de servir, ajouter la coriandre dans la mijoteuse et mélanger. Prendre 2 1/2 tasses de jus de cuisson bouillant dans la mijoteuse et le verser dans un bol. Ajouter le couscous, l’huile et mélanger. Couvrir et laisser gonfler 5 minutes. Défaire le couscous à l’aide d’une fourchette. Si la mijoteuse se trouve en mode réchaud (Warm), réchauffer le bouillon quelques minutes au four à micro-ondes avant de l’utiliser pour le couscous. Sinon le bouillon ne sera pas assez chaud pour le faire gonfler. Servir le couscous avec les légumes et les pois chiches.
   
Imprimer la recette   

10.9.13

Muffins aux pommes et à la mélasse

L'automne est sans contredit ma saison préférée. Il fait plus frais (ben oui, je n'aime pas les 32 degrés + humidité, je suis comme ça et de plus, je peux FINALEMENT arrêter d'avoir mes allergies saisonnières, alléluia!), il y a de jolies couleurs qui pointent de partout et c'est la saison de la cueillette des pommes, courges, etc... bref, j'adore l'automne.

Depuis sa parution dans le magazine de janvier de Ricardo, je m'étais gardé cette recette en me disant que je me la ferais avec la récolte des pommes de l'automne prochain donc celui-ci. J'aime les muffins contenant des pommes, mais j'aime encore plus quand ils contiennent une bonne dose d'épices et de la mélasse, alors là, ça devient carrément divin! Si ce n'est pas déjà réalisé dans votre cuisine, je vous encourage à essayer rapidement cette jolie recette de muffins puisqu''ils sont tout indiqués en cette saison (mais à n'importe laquelle également) et quelle odeur à la cuisson, miam!

Je n'ai même pas eu le temps de faire une photo à la hauteur de ses muffins puisqu'ils sont disparus dans le temps de le dire. D'ailleurs, ceux qui apparaissent sur la photo étaient les deux derniers....
Pour 18 muffins:

1 ¾ tasse de farine tout usage
2 c. à thé de poudre à pâte  (levure chimique)
½ c. à thé de bicarbonate de soude 
½ c. à thé de cannelle moulue  
½ c. à thé de gingembre moulu 
2 œufs   
¾ tasse de cassonade 
¾ tasse de lait 
½ tasse d’huile de canola 
½ tasse de mélasse 
1 ½ tasse de céréales All-Bran 
3 pommes Granny Smith, pelées, épépinées et coupées en dés       

Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Chemiser 18 moules à muffins de caissettes en papier ou en silicone. Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate et les épices. Réserver.

Dans un grand bol, mélanger les œufs, la cassonade, le lait, l’huile et la mélasse à l’aide d’un fouet. Ajouter les céréales et laisser reposer environ 5 minutes. Ajouter les ingrédients secs d’un seul coup et bien mélanger à la spatule, juste assez pour humecter la farine. Incorporer les pommes.  À l’aide d’une cuillère à crème glacée d’environ 75 ml (1/3 tasse), répartir la pâte dans les moules. Cuire au four environ 25 minutes (ici 20 min) ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un muffin en ressorte propre. Laisser refroidir sur une grille.

Imprimer la recette

6.9.13

Bouilli de légumes d'été

Il y a encore plein de bons légumes frais de chez nous sur le marché et tout de suite j'ai pensé à en faire un bouilli. Tout le monde (je le pense bien) se doit de faire au minimum 1 fois durant l'été un bon plat ainsi, bien réconfortant, vitaminé à souhait et rempli de beaux légumes frais, c'est si bon et si simple. Cette recette-ci, je l'ai déniché dans la cuisine de Kim alors un gros merci à toi ma chère, toute ma petite troupe a apprécié! :-) Bon week-end à tous!
Pour 6-7 portions:

1 rôti de palette de 1.1 kg avec l'os
1 roulé de porc (Gaspésien) de 350 g
2 oignons coupés en 4
6 gousses d'ail
1 + 4 carottes, coupées en tronçons
1 clou de girofle
2 feuilles de laurier
12 grelots non pelés
6 échalotes entières, pelées
1 petit rutabaga (ou 1/2 moyen-gros), coupé en cubes
1 petit chou en 6 quartiers
2 branches de céleri, coupées en tronçons
24 haricots verts
24 haricots jaunes
3 épis de maïs, coupés en deux
Sel et poivre du moulin

Dans une grande casserole, déposer le rôti de palette, le roulé de porc, les oignons, l'ail, 1 carotte, les clous de girofle et les feuilles de laurier. Couvrir le tout de 10 cm d'eau. Amener à ébullition, couvrir au 3/4 et cuire environ 2 heures à petits bouillons. Écumer plusieurs fois pendant la cuisson, surtout au début de celle-ci. Après les deux heures de cuisson, filtrer le bouillon, jeter les légumes et les aromates.


Retirer l'os du rôti et le séparer en 6 morceaux. Couper le roulé en 6 morceaux. Remettre la viande et le bouillon dans la casserole. Puis, ajouter les carottes, les échalotes et le céleri et cuire à découvert, à feu assez fort, pendant 5 minutes. Ajouter les grelots, le rutabaga et les quartiers de chou embrochés et cuire au 3/4 couvert pendant 25 minutes.


Faire des petits fagots de haricots (4 verts + 4 jaunes) et ficeler. Les ajouter au bouilli avec les demi-épis de maïs et cuire environ 10-12 minutes. Servir le bouilli dans des assiettes creuses.

Imprimer la recette

4.9.13

Chaudrée de maïs, bacon et bébé épinards

J'avais acheté quelques épis de maïs afin de les incorporer à mon bouilli de légumes annuel (les marchés en regorgent alors pourquoi m'en priver puisqu'ils ne coûtent rien) et puis à voir ma casserole remplie à en avoir quasi plus de place, j'ai décidé de faire autre chose avec mes épis. J'avais remarqué cette chaudrée plus qu'appétissante dans la cuisine de trois fois par jour et elle m'avait tentée dès la lecture de celle-ci. Ni une, ni deux, je l'ai réalisé et oh combien délectable elle était (je parle au passé, car l'histoire d'un repas et elle n'était plus qu'un souvenir...). Je conserverai cette recette précieusement, car cette chaudrée est tout à fait appropriée pour la saison et tellement délicieuse avec une miche de pain. Miam!
Pour 4 portions

1 tasse d’oignon espagnol, coupé en petits dés (ici oignon jaune)
3 c. à soupe de beurre
2 gousses d’ail, hachée
1 pomme de terre, coupée en petits dés
Les grains de 4 épis de maïs (environ 2 tasses)
5 tranches de bacon cuit et haché
2 tasses de bouillon de légumes
1 tasse de crème à cuisson, 15% ou 35%
Une poignée de kale (chou frisé), haché ou de bébés épinards
Sel, poivre du moulin

Dans un chaudron, attendrir l’oignon dans le beurre environ 5-10 minutes. Ajouter l’ail puis poursuivre la cuisson 2 minutes. Ajouter les pommes de terre, le maïs, le bacon (en garder un peu pour la présentation) et le bouillon. Bien assaisonner puis laisser mijoter 15 minutes. Ajouter la crème et le kale (ou les bébés épinards) puis laisser mijoter un autre 5 minutes. Rectifier l’assaisonnement puis servir avec un peu de bacon et de kale supplémentaire pour décorer.

Imprimer la recette

2.9.13

Confiture de prunes jaunes

Lorsque j'ai publié ma recette de confiture de prunes rouges le mois dernier, Kim m'avait chaudement recommandé d'essayer celle aux prunes jaunes en me disant que c'était MALADE! Ni une, ni deux, j'ai couru m'acheter un panier de celles-ci à l'épicerie du coin et je me suis mise à mes casseroles. Tout comme sa petite sœur (la prune rouge), cette confiture est un MÉGA COUP DE CŒUR, sucrée juste ce qu'il faut (je n'aime pas quand elles sont trop sucrées d'ailleurs) et elle a de quoi ensoleiller nos petits déjeuners avec sa belle couleur jaune orangée. Merci Kim de me l'avoir suggéré!
1,2 kg de prunes jaunes (mirabelles) dénoyautées
900 g de sucre
Le jus d'1/2 citron

Combiner, dans un grand bol, les mirabelles dénoyautées et coupées en deux avec le sucre et le jus de citron, bien mélanger, couvrir et laisser macérer jusqu'au lendemain. Préparer la casserole dans laquelle les bocaux seront stérilisés et les stériliser pendant 15 à 20 minutes à l'eau bouillante. Préparer une petite casserole d'eau bouillante pour les couvercles. Mettre une petite assiette dans le congélateur.

Dans une grande casserole ou cocotte, verser les mirabelles et leur sirop. Amener à ébullition à feu élevé et maintenir le bouillon. Le sucre va se concentrer à environ 104 C et la confiture sera alors presque prête. Au moment où le thermomètre indiquera 104 C, retirer la confiture du feu et vérifier si elle est prête (verser un peu de confiture sur une assiette froide, remettre au congélateur 2-3 minutes et incliner l'assiette). Si elle n'est pas prête, continuer la cuisson 4-5 minutes et revérifier. Lorsqu'elle est prête écumer, puis brasser.

Verser la confiture dans les bocaux jusqu'à 1/4 de po de la tête des pots. Bien enlever les bulles d'air et essuyer les rebords des bocaux avec un petit linge imbibé de vinaigre. Placer les couvercles (Snap lids) et mettre les bagues en serrant jusqu'au point de résistance. Immerger les bocaux dans la casserole d'eau bouillante utilisée pour stériliser les bocaux plus tôt, en s'assurant qu'ils sont recouverts d'au moins 1 po d'eau, mettre le couvercle sur la casserole et les traiter 10 minutes.

Après 10 minutes, retirer le couvercle de la casserole et éteindre le feu. Laisser reposer 5 minutes dans l'eau, puis retirer les bocaux en ne les inclinant pas. Laisser reposer les bocaux 24 heures puis vérifier s'ils sont bien scellés. Si ce n'est pas le cas, il est possible de les traiter à nouveau. 

Imprimer la recette