27.2.13

Macaroni au veau haché et bacon

Ce macaroni, ça fait maintes et maintes fois que je le fais dans ma cuisine quand je n'ai pas envie de faire un "bon gros repas" et d'y passer deux heures (ça m'arrive souvent le vendredi, étrangement...!).  De plus, c'est vite devenu le favori des enfants et pour cause: un plat gratiné c'est toujours gagnant à souhait et quand on y ajoute du bacon il ne s'en trouve que meilleur. C'est ma sœur qui m'avait recommandé ce plat qu'elle avait trouvé chez notre gentille Maripel.
1 ½ tasse de macaroni
1lb de veau haché
4 tranches de bacon
1 oignon moyen haché
2 gousses d’ail haché finement
2 branches de céleri, hachées
La valeur d’un poivron (rouge et orange ou autre) haché
1 boîte de 10 oz (284 ml) de soupe condensée aux tomates
1/2 boîte d’eau (se servir de la boîte de soupe condensée)
1 tasse (250 ml) de jus de tomates
Sel et poivre au goût
Fromage à gratiner au goût

Cuire les macaronis dans l’eau bouillante salée jusqu’à al dente (pas plus). Dans un poêlon, cuire le bacon et réserver. Conserver un peu du gras de bacon, retirer l’excédent. Dans le même poêlon, faire revenir l’oignon, le céleri, et le poivron. Ajouter le veau haché et faire revenir jusqu’à ce que la viande ait perdu sa teinte rosée.

Ajouter l’ail haché et faire cuire une minute de plus. Ajouter le bacon cuit coupé en petit morceaux, la soupe condensée aux tomates, l’eau et le jus de tomates. Bien mélanger et laisser mijoter 5 minutes environ. Ajouter les pâtes et mélanger. Ajuster l’assaisonnement si nécessaire. Laisser mijoter à nouveau 3-4 minutes. Parsemer de fromage et faire gratiner au four quelques minutes.

Imprimer la recette

25.2.13

Boeuf braisé aux deux céleris

Je suis encore en mode "comfort food" car nous sommes encore en saison hivernale et les précipitations de neige ne semblent pas vouloir s'arrêter encore, ce qui est bien normal puisque nous ne sommes qu'en février.  Alors, je nous fais plaisir en nous mijotant des plats hyper simples et super réconfortants comme celui-ci. Une liste d'ingrédients parfaite pour un plat simple, goûteux et bien parfumé avec l'ajout des deux céleris et du cidre de pomme. C'est, encore une fois, chez notre Ricardo national que j'ai déniché ce délice, je pense que c'était dans sa revue de Noël 2012 d'ailleurs.
1 rôti de palette de bœuf désossé d’environ 1 kg (2 lb)
3 c. à soupe d’huile d’olive
1 oignon, haché
2 gousses d’ail, hachées
1 bouteille de 341 ml de cidre pétillant ou de bouillon de poulet
1 céleri-rave moyen, pelé et coupé en cubes
3 branches de céleri, coupées en tronçons de 2,5 cm (1 po)
1 oignon vert, haché
Sel et poivre

Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Dans une grande casserole allant au four, dorer la viande dans la moitié de l’huile. Saler et poivrer. Réserver la viande sur une assiette. Dans la même casserole, dorer l’oignon. Ajouter l’ail et cuire 1 minute. Remettre la viande dans la casserole et ajouter le cidre. Porter à ébullition. Couvrir et cuire au four 1 h 30. Entre-temps, dans une grande poêle, dorer le céleri-rave et le céleri dans le reste de l’huile. Saler et poivrer. Ajouter les légumes tout autour du rôti et poursuivre la cuisson à couvert environ 30 minutes. Ajouter les oignons verts et les canneberges. Rectifier l’assaisonnement. Servir avec une purée de pommes de terre.

Imprimer la recette

22.2.13

Pizza végétarienne et pâte au blé entier

 J'aime la pizza! Et fais maison en prime! Je me suis fait plaisir en essayant celle-ci vue j'ai Josée en début février. Une pizza végétarienne, je n'avais jamais essayé ça tien donc! Ça tombait tellement bien pour continuer mon défi quotidien "diminuer notre consommation de viande". De plus, avec une pâte au blé entier, toute une nouveauté pour moi, car habituellement je fais la pâte blanche classique.

Tout cela pour vous dire que cette pizza a plu à tout mon petit monde (même à mon grand garçon qui a dévoré sa pointe!) et que la pâte au blé entier est des plus tendre, pas trop épaisse et change totalement le goût de la pizza. C'est une belle recette à faire et refaire absolument!


 Pour 2 pâtes au blé entier:

donne 2 pizzas de 30 cm (12 po)

10 ml (2 c. à thé) levure instantanée
430 ml (1 3/4 tasse) eau tiède
10 ml (2 c.à thé) sel
30 ml (2 c. à soupe) origan frais, haché (moi, 1 c. à thé d'origan séché)
15 ml (1 c. à soupe) thym frais, haché (moi, 1/2 c. à thé de thym séché)
10 ml (2 c. à thé) huile d'olive
810 ml (3 1/4 tasse) farine de blé entier

Pour la pâte:

Dans un grand bol, délayer la levure dans l'eau tiède. Laisser reposer pendant 10 minutes. Ajouter le sel, les fines herbes et l'huile, puis la farine. À l'aide d'une cuillère, remuer délicatement jusqu'à ce qu'une boule commence à se former. Retirer la boule du bol et la déposer sur une surface de travail.

Pétrir la pâte rapidement avec les mains jusqu'à ce qu'elle soit bien homogène. Diviser la pâte en deux boules et les placer dans des bols, puis les couvrir d'un linge humide. Laisser reposer à température ambiante pendant 30 minutes.

Pétrir de nouveau la pâte en la repliant 20 à 25 fois sur elle-même afin d'y incorporer de l'air. Couvrir de nouveau, placer au frigo et laisser reposer 1 à 2 heures.

Garniture pour 1 pizza végétarienne
 
250 ml (1 tasse) sauce à pizza
125 ml (1/2 tasse) mozzarella, râpée
4 champignons de Paris, émincés
1/2 courgette, coupée en rondelles fines
1 tomate italienne, coupée en tranches fines
60 ml (1/4 tasse) olives vertes (ici noires), dénoyautées et tranchées
3 coeur d'artichaut, coupés en quartiers
1/2 poivron rouge, coupé en fines lanières
2 oignons verts, émincés
Sel et poivre
Rondelles de Mozzarellissima

Prendre une des boules de pâte et l'abaisser jusqu'à former un disqu de 30 cm (12 po). Étaler la sauce sur la pâte. Saupoudrer de mozzarella râpée. Garnir avec tous les légumes en respectant l'ordre de la liste des ingrédients. Saler et poivrer. Ajouter les rondelles de Mozzarellissima. Cuire sur la grille inférieur du four à 250 oC (500 oF) pendant 9 minutes. Découper et servir.

Imprimer la recette

20.2.13

Gnocchis maison à la sauce tomate et aux épinards

Deux recettes de deux chefs différents pour n'en faire qu'une seule au final. Des gnocchis, ça faisait un bail que je voulais m'en faire à la maison. Assez attendu depuis toutes ses années, je nous ai fait plaisir la semaine dernière lors de notre souper d'amoureux de St-Valentin. D'abord, une super bonne entrée ultra simple. Ensuite, un bon plat de pâtes comme je les aime avec une sauce du tonnerre!

Les gnocchis sont, comme Caroline McCann le disait, comme un petit nuage en bouche, divin...et la sauce... la sauce, miam! Un régal! J'en aurais repris une seconde assiette si mon bedon n'avait pas été aussi rempli. Un succès sur toute la ligne et si simple à réaliser.

5 pommes de terre Russet de grosseur moyenne (750 g), pelées, lavées et coupées en gros morceaux
250 ml de farine tout usage et un peu plus pour saupoudrer
1 jaune d'oeuf, battu
5 ml de sel
Une pincée de muscade
15 ml d'huile d'olive

Les pommes de terre

Cuire les pommes de terre 30 min à la vapeur puis les passer au moulin à légumes (ou au pilon à pommes de terre). Dans un grand bol, bien mélanger la purée de pommes de terre avec la farine. Incorporer le jaune d’œuf, le sel et la muscade.

Les gnocchis

Saupoudrer un peu de farine sur une surface de travail. Déposer le mélange de pommes de terre et le diviser en 4 parties égales. Former des rouleaux de 2 cm (3/4 de po) de diamètre et les couper en morceaux de 2 cm (3/4 de po) de long. Placer les gnocchis sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier sulfurisé et leur donner une forme arrondie en les écrasant avec le pouce.

Dans une grande casserole d’eau bouillante salée, ajouter une partie des gnocchis et cuire jusqu'à ce qu'ils remontent à la surface. Laisser ensuite mijoter 4 minutes. Répéter l’opération pour le reste des gnocchis. Dans un bol, mettre les gnocchis avec l’huile d’olive et mélanger délicatement. Servir avec la sauce tomate et épinards.

Sauce tomate et épinards

6 tomates italiennes
1 échalote française, hachée
1 c. à soupe de beurre
1 c. à thé de jus de citron
1/2 tasse de vin blanc
1/2 tasse de bouillon de poulet
1 tasse de crème 35 % (15% épaisse ici) à cuisson
1/2 tasse de parmigiano reggiano, râpé
3 tasses d’épinards frais, parés et haché
1 c. à soupe de basilic frais, ciselé
1 c. à soupe d’origan frais, effeuillé
Sel et poivre

À l’aide d’un couteau, pratiquer une incision en forme de croix au bout de chaque tomate, à l’opposé du pédoncule. Dans l’eau bouillante, blanchir de 1 à 2 minutes, selon leur degré de maturité. Plonger ensuite les tomates dans l’eau froide puis les peler, les épépiner et les couper en dés. 

Dans une casserole, faire revenir l’échalote dans le beurre. Ajouter les tomates, le jus de citron, le vin et le bouillon. Laisser réduire de moitié. Ajouter la crème et laisser réduire jusqu’à épaississement. Ajouter le parmesan, les épinards, le basilic et l’origan. Cuire pendant 1 minute Saler et poivrer.

Imprimer la recette

18.2.13

Fondue Mozzarellissima

J'ai eu le temps de nous préparer un bon souper en amoureux le week-end suivant la St-Valentin. Mon choix s'est arrêté sur cette entrée bien avant le temps des fêtes. Je pensais d'abord la réaliser pour le jour de l'An, au final ça ne s'est pas passé (j'avais choisi autre chose) mais voilà que l'occasion se présentait de nouveau pour la fête des amoureux et que celle-ci s'accordait à perfection avec mon menu (des gnocchis maison que je vous présenterai un autre jour cette semaine).

J'ai choisi de remplacer la roquette par des bébés épinards que j'avais. Le fromage fondant encore chaud, la sauce aux tomates séchées venant rehausser le tout accompagné de la petite salade fraîche, franchement, une entrée totalement dans mes goûts, et plus encore! Divin!




1 boule de 340 g de Mozzarellissima (ou mozzarella di bufala)
2 c. à soupe farine
2 oeufs battus
5 c. à soupe de chapelure nature
2 c. à soupe parmesan râpé
1 c. à thé origan séché
Sel et poivre, au goût
6 c. à soupe huile végétale

Sauce

1/4 tasse pesto rouge
3 c. à soupe bouillon de poulet

Salade

6 tasses de roquette parée bébés épinards
6 c. à soupe d'huile d'olive
2 c. à soupe vinaigre balsamique
1 c. à soupe de miel (mon ajout)
Sel et poivre, au goût
18 copeaux de parmesan

Couper chaque boule de mozzarella en trois tranches égales. Mettre la farine et les oeufs dans deux assiettes creuses. Dans une troisième assiette creuse, mélanger la chapelure, le parmesan râpé et l'origan, saler et poivrer.

Passer chaque tranche de fromage dans la farine, puis dans les oeufs et enfin dans le mélange de chapelure. Passer de nouveau les tranches dans les oeufs, puis dans le mélange de chapelure. Réserver au réfrigérateur. Préparer la sauce. Dans une petite casserole, faire chauffer le pesto et le bouillon de poulet à feu moyen-vif environ 2 minutes. Réserver.

Préparer la salade. Dans un saladier, mélanger la roquette (ou les bébés épinards) avec l'huile d'olive et le vinaigre balsamique. Saler et poivrer. Réserver. Dans un poêlon antiadhésif, faire chauffer l'huile végétale à feu moyen-vif et faire frire les tranches de fromage 1 minute de chaque côté.

Répartir la salade dans des assiettes. Sur chaque portion, déposer 1 fondue Mozzarellissima (ou di bufala). Garnir de 3 copeaux de parmesan et de sauce au pesto.

Imprimer la recette

(source: tout simplement clodine vol. 5 no. 9)

15.2.13

Muffins au yogourt et aux pépites de chocolat

Ça faisait un bail que je n'avais pas fait de muffins dans ma cuisine et pourtant, mon grand m'en demandait souvent (mais sa grand-maman répond souvent plus vite à sa demande que moi!). Comme j'avais un contenant de yogourt nature qui était périmé de 2-3 jours et que je n'avais pas envie de le jeter (les produits laitiers, comme le reste, ça coûte cher), mon choix s'est arrêté sur cette recette qui, originalement, contenait des bleuets au lieu des pépites de chocolat. Mon grand a un amour inconditionné pour le chocolat (moi aussi, mais lui encore plus) alors je lui ai réellement fait plaisir pour son déjeuner et j'ai même eu droit à un beau gros bisou avec ça! :-)

1/2 tasse farine tout usage
1/2 tasse sucre
1 c. à soupe levure chimique
1/2 c. à thé bicarbonate de soude
1/2 c. à thé sel
1/2 tasse farine blé entier
2 gros oeufs
3/4 tasse yogourt nature
1/2 tasse lait
3 c. à soupe huile végétale
3/4 tasse pépites de chocolat mi-sucré

Préchauffer le four à 350 F (180 C). Dans un grand bol, tamiser ensemble la farine, le sucre, la levure chimique, le bicarbonate de soude et le sel. Incorporer la farine de blé entier.

Dans un petit bol, battre les oeufs, puis incorporer au fouet le yogourt, le lait et l'huile. Incorporer les ingrédients humides aux ingrédients secs, sans trop les mélanger. Incorporer les pépites de chocolat et remplir aux 3/4 les moules à muffins. Faire cuire 18 à 20 minutes.

Lorsque les muffins sont cuits, les sortir du four et laisser reposer plusieurs minutes. Démouler sur une grille et laisser refroidir.

Imprimer la recette

(source: muffins et biscuits - édition Brimar)

13.2.13

Pâté chinois végétarien

Comme je vous l'ai déjà mentionné précédemment, je continue ma bonne résolution de l'année, celle de diminuer notre consommation de viande quotidienne. Jusqu'ici, ça marche très bien. On arrive à manger "végétarien" environ 2 fois par semaine. Ça fait découvrir de nouvelles saveurs aux enfants et ça me plait, je l'avoue! Cette recette-ci à super bien passé au niveau de mon grand garçon...j'ai été tellement heureuse d'entendre, une fois son assiette terminée, "maman, c'est pas si pire que ça manger végétarien". C'est dans ce genre de moment là que je me dis "oh yessss"!!!

Je n'ai jamais été une grande fan du pâté chinois "steak, blé d'inde, patates" mais j'avoue être une grande fan du pâté chinois végétarien. J'ai essayé déjà 2 versions dans ma cuisine: celui aux lentilles (pas encore publié) et celui-ci. Impossible de dire mon préféré pour le moment, j'aime autant l'un que l'autre. J'ai simplement ajouté un peu plus de bouillon de légumes, car le bulghur a très vite absorbé le liquide et ça a eu tendance à coller dans la poêle. Pour ce qui est du reste, simple, rapide, délicieux. Un bon souper en 30 minutes, top chrono!



6 pommes de terre pelées et coupées en morceaux
1/4 tasse de lait
2 c. à tab persil frais, haché
2 c. à tab beurre
3/4 c. à thé sel
3/4 c. à thé poivre noir
1 c. à tab huile végétale
2 carottes coupées en dés
1 oignon haché
1 poivron rouge épépiné et haché
1 c. à tab assaisonnement au chili
1/2 c. à thé cumin moulu
1 pincée de piment de Cayenne
3/4 tasse bulghur
2 c. à tab farine
1 1/2 tasse bouillon de légumes (ici un peu plus)
1 tasse maïs en grains

Dans une casserole d'eau bouillante salée, cuire les pommes de terre à couvert pendant environ 20 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Égoutter les pommes de terre et les remettre dans al casserole. Réduire en purée en ajoutant le lait, le persil, le beurre, 1/2 c. à thé du sel et 1/2 c. à thé du poivre. Réserver.

Entre-temps, dans un grand poêlon, chauffer l'huile à feu moyen. Ajouter les carottes, l'oignon, le poivron rouge, l'assaisonnement au chili, le cumin et le piment de Cayenne et cuire, en brassant de temps à autre, pendant environ 5 minutes ou jusqu'à ce que l'oignon ait ramolli.

Ajouter le bulghur et la farine et cuire, en brassant, pendant 1 minute. Ajouter petit à petit le bouillon de légumes. Couvrir et poursuivre la cuisson à feu doux pendant environ 10 minutes ou jusqu'à ce que le bouillon soit absorbé. Ajouter le maïs et le reste du sel et du poivre et mélanger.

À l'aide d'une cuillère, étendre la préparation au bulghur dans un plat en verre allant au four de 8 po (20 cm) de côté. Couvrir de la purée de pommes de terre réservée. Cuire sous le gril préchauffé du four pendant 2 minutes ou jusqu'à ce que le dessus du pâté chinois soit doré.

Imprimer la recette

(source: coup de pouce- 150 recettes simples comme bonjour)


11.2.13

Tajine de poulet, patates douces, pruneaux et amandes

Afin de souligner l'anniversaire (quelques jours en retard...) de mon amie de l'autre côté de l'océan (oui, oui, je parle de toi ma choupette) j'ai choisi cette fois-ci de réaliser un plat non seulement "piqué" dans sa cuisine, mais qui, je savais, me plairait d'avance de par les belles épices que la recette contenait. De plus, j'avais réellement envie d'essayer mon tout nouveau joujou dans ma cuisine, mon tajine. J'ai eu quelques problèmes avec durant la cuisson, car le tout a débordé quelques fois. Peut-être ai-je trop mis d'eau? Je ne saurais vous dire exactement, car c'était la première fois que je cuisais de la volaille de cette manière.

Cela dit, il est quand même resté bien du bouillon à la toute fin, le poulet et les légumes étaient bien gouteux et vraiment parfumés, exactement comme je le voulais! Un bon plat qui nous réchauffe le corps, comme nous en avons besoin de ce temps-ci avec les températures hivernales.

7 pilons de poulet
4 gros oignons
2 patates douces
150g de pruneaux dénoyautés
125g d'amandes entières pelées (ici amandes effilées)
2 cuillères à café de curcuma
2 cuillères à café de cannelle en poudre
1 cuillère à café de cumin
1 cuillère à café de gingembre en poudre
2 cuillères à soupe de graines de sésame
1 cuillère à soupe de miel
2 cuillères à soupe d'huile
Sel, poivre
 
Éplucher les oignons et les couper en lamelles. Réserver. Peler les patates douces et les couper en dés. Réserver. Verser une cuillère d'huile dans une sauteuse et y faire revenir les morceaux de poulet jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Retirer les morceaux de viande et les remplacer par les oignons en baissant le feu pour qu'ils ne brunissent pas. Les faire fondre pendant quelques minutes en remuant.
Disposer les oignons au fond du tajine. Ajouter le curcuma, la cannelle, le gingembre, le cumin et le miel puis répartir les morceaux de poulet.

Saler, poivrer. Recouvrir d'eau à hauteur du poulet. Déposer les morceaux de patates douces sur le dessus. Mettre le couvercle et laisser cuire à feu doux pendant une trentaine de minutes. Pendant ce temps, faire torréfier les amandes dans une poêle à sec. Mettre les amandes de côté et répéter l'opération avec les graines de sésame. Réserver. Au bout de 30 minutes, ajouter les pruneaux et les amandes dans le plat à tajine. Remettre à cuire à feu doux pour 1 heure. Ajouter les graines de sésame avant de servir.

Imprimer la recette

8.2.13

Poulet rôti à la sauce aux champignons

J'ai eu envie de changer de ma traditionnelle recette de poulet que je réalise depuis toujours (la recette de ma maman) pour réaliser celle-ci (prise dans un des nombreux livres de ma maman, mais je ne me souviens plus lequel!). Je n'avais jamais réalisé de poulet rôti chez moi (mieux vaut tard que jamais) et accompagné de cette délicieuse sauce aux champignons (champignons de mon cœur dont je suis folle!) ce fut un match parfait et un souper plus que délectable.



1 poulet de 3 1/2 lbs
2 c. à soupe beurre fondu
1 oignon finement haché
1/2 cassot de champignons frais, en dés
1 c. à thé persil
1 c. à thé fines herbes
1/2 c. à thé estragon
1 tasse bouillon boeuf chaud
1/2 tasse vin blanc
1 c. à soupe pâte tomates
1 c. à soupe fécule de maïs
3 c. à soupe eau froide
jus de 1/2 citron
Sel et poivre

Placer le poulet dans un plat à rôtir. Saler, poivrer et badigeonner de beurre fondu. Arroser du jus de citron et cuire 30 minutes au four préchauffé à 425 F. Réduire la température du four à 350 F et continuer la cuisson 1 heure 15 minutes.

Retirer le poulet cuit du plat et le mettre de côté. Retirer les 2/3 de la graisse qui se trouvent au fond du plat. Placer le plat à feu vif, ajouter l'oignon et cuire 3 minutes en remuant fréquemment. Ajouter les champignons et aromates, bien mélanger et cuire 4 minutes, à feu vif.

Ajouter le bouillon de bœuf, la pâte de tomates et le vin blanc ; remuer et prolonger la cuisson 3 minutes. Délayer la fécule de maïs dans l'eau froide. Incorporer à la sauce et cuire 1 minute supplémentaire. Servir le poulet avec la sauce. Accompagner de pommes de terre et d'un légume vert.

Imprimer la recette

6.2.13

Couscous de légumes et pois chiches

Rien de bien sorcier dans un couscous, mais plutôt la possibilité de deux choses, soit : faire un repas sans viande et secondement passer les légumes qui vont rendre l'âme. Avec de belles épices comme le curcuma, le gingembre et la cannelle, je n'ai pas su résister! De plus, avec l'ajout final de raisins secs un peu sucrés, quel beau mélange gagnant. Cependant, la recette en a donné trop pour le nombre de personnes que nous étions, et cela, malgré les lunchs du lendemain. Je dirais que vous devriez obtenir environ 8 portions au moins, si ce n'est pas un peu plus.



1 c. à soupe huile d'olive
2 gousses d'ail hachées
1 oignon rouge (ou jaune) haché
1 c. à thé curcuma
2 c. à thé gingembre, frais haché (ici 1 c. à thé moulu)
2/3 tasse de chacun: carottes, coupées en fines tranches, fleurons de brocoli et chou-fleur
1 1/2 tasse bouillon de légumes ou de poulet
1 bâton de cannelle
1 poivron rouge, coupé en cubes
1 bte de 540 ml pois chiches, égouttés, rincés
Sel et poivre
2 tasses couscous moyen
2 tasses eau bouillante
1 filet d'huile d'olive
1/4 tasse raisins secs

Dans une grande casserole, faire chauffer l'huile et faire revenir l'ail et l'oignon 1 minute. Ajouter le curcuma et le gingembre et poursuivre la cuisson 30 secondes. Ajouter les carottes, le brocoli, le chou-fleur et le bouillon. Faire cuire 5 minutes en brassant.

Ajouter le bâton de cannelle, le poivron et les pois chiches. Poursuivre la cuisson 7 minutes. Assaisonner. Dans un bol, mélanger le couscous avec l'eau bouillante. Mélanger et couvrir. Laisser gonfler 2-3 minutes. Ajouter un filet d'huile et les raisins ; mélanger à la fourchette. Servir les légumes sur le couscous.

Imprimer la recette

(source: Métro)

4.2.13

Le meilleur pâté au poulet

J'aime avoir des restants de poulet juste pour faire ce genre de recette hyper réconfortante en tout temps, mais surtout en saison hivernale. Pour cette recette-ci, j'ai utilisé mes deux pâtes brisées restantes d'une précédente recette de pâté au saumon. Un bon plat maison ainsi juste accompagné d'une salade verte et c'est le bonheur total. Merci Ricardo d'être venu, une fois de plus, dans ma cuisine!
Garniture

6 c. à soupe beurre non salé, ramolli
1/4 tasse farine tout usage
1 c. à soupe fécule de maïs
1/2 tasse lait
1 petit oignon, haché finement
1 carotte, pelée et coupée en dés
1 branche de céleri, coupée en dés
1 boîte de 284 ml de bouillon de poulet concentré
1/2 tasse pommes de terre Russet pelée et coupée en dés
1 1/2 tasse poulet cuit coupé en dés
1/2 tasse petits pois surgelés
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger 1/4 tasse de beurre avec la farine. Réserver ce beurre manié. Dans un bol, délayer la fécule dans le lait. Réserver. Dans une grande casserole, attendrir l'oignon, la carotte et le céleri dans le reste du beurre. Saler et poivrer. Ajouter le bouillon, la pomme de terre et porter à ébullition. Couvrir et laisser mijoter 10 minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient tendres, mais sans plus. Ajouter le beurre manié et porter à ébullition en remuant délicatement à la cuillère de bois.

Ajouter le mélange de lait et de fécule et porter de nouveau à ébullition. Rectifier l'assaisonnement. Incorporer le poulet et les petits pois. Déposer une pellicule de plastique directement sur la garniture. Laisser tiédir. Placer la grille dans le bas du four et faire préchauffer celui-ci à 350 F (180 C).

Répartir la garniture au poulet dans la croûte. Badigeonner de lait le pourtour de la pâte et couvrir de la seconde abaisse. Festonner le pourtour et badigeonner de lait. Cuire au four environ 50 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée. Laisser reposer 15 minutes et servir.

Imprimer la recette

1.2.13

Croustade d'hiver aux fruits

Un petit dessert santé pour couronner un bon repas c'est toujours de mise. En prime, j'ai même utilisé des biscuits Spéculoos qui avaient pris l'humidité en les émiettant. Autant vous dire que le petit côté croustillant de cette croustade était franchement parfait avec le mélange d'épices que contenaient les biscuits. J'ai même rajouté un peu de cannelle pour rehausser encore plus le tout. Un vrai bon dessert à réaliser cet hiver, c'est bien réconfortant.
3 grosses pommes en cubes
2 grosses poires en cubes
2/3 à 3/4 tasse canneberges fraîches ou congelées
2 c. à tab sucre
4 c. à thé fécule de maïs
2 tasses flocons d'avoine
1/2 tasse cassonade
1/2 tasse son de blé naturel Spéculoos émiettées
1/2 à 1 c. à thé de cannelle
2/3 tasse beurre

Mettre tous les fruits coupés dans un plat 8 x 8. Ajouter le sucre et la fécule de maïs. Mélanger.
Dans un bol, mettre tous les ingrédients secs. Défaire le beurre dans les ingrédients secs. Verser cette "croûte" au-dessus des fruits. Cuire à 350 F (180 C) environ 40 minutes.

Imprimer la recette